Halte au feu ! et aux préjugés sur le bois

Combustible, le bois n’en est pas moins un matériau sûr en cas d’incendie comme le montre la plupart des essais et des statistiques de sinistres. En cas d’incendie, sa combustibilité n’augmente en rien le risque pour les occupants qui sont surtout menacés par les fumées toxiques des matières synthétiques (fenêtres pvc, fauteuils, mobilier plastique….)

Mieux, grâce à sa faible conductivité thermique, le bois offre une meilleure résistance au feu car il ne brûle pas il se consume infiniment plus longtemps qu’un matériau non naturel.

De plus, la constitution d’une croûte carbonisée freine la combustion des composants qui gardent leurs propriétés structurales plus longtemps.

Connu, ce comportement au feu est, en outre, prévisible. Ce qui a conduit à fixer, en fonction de la nature des locaux et des risques potentiels, une série d’exigences pour la réaction et la résistance au feu. Ainsi, une construction en bois respectant les prescriptions des Règles bois feu et celles de la Sécurité Civile est parfaitement sûre !

Bien protégé avec une lasure de protection qui renforce sa structure intrinsèque, le bois résiste encore mieux à tous les aléas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s